Accueil Actualités Château de Clos Lucé

Château de Clos Lucé

LA PIERRE ET LE PINCEAU
Situé au cœur de la ville d’Amboise, le Château du Clos Lucé a pour vocation de permettre au plus large public de découvrir l’univers de Léonard de Vinci. Au rez-de-chaussée, c’est toute l’œuvre peinte de Léonard de Vinci en une galerie virtuelle. En un spectacle qui anime les dix-sept chefs-d’œuvre du peintre en regard avec ses dessins. C’est l’âme de la création chez cet artiste hors du commun qui est présentée, avec son approche du réel. On se retrouve en immersion au centre du dispositif de projection. Les lignes de perspective, les sourires, les regards, le sfumato, les horizons bleutés fascinent, on devient le médium du monde réel, c’est le peintre de la Renaissance qui nous montre le chemin de l’imaginaire.

UN NOUVEL ESPACE A ÉTÉ INSTALLÉ DANS LE PARC DU CLOS LUCÉ. À PARTIR D’UN ANCIEN BÂTIMENT INDUSTRIEL DE 500 M². POUR ENTRER DANS UN RÊVE D’ARTISTE QUI VA, COMME TOUS LES SONGES, DU VISIBLE À L’INVISIBLE..
Une œuvre d’art est vivante, toujours inachevée parce que son cœur bat encore et ralentit le nôtre. C’est un flux et un influx nerveux. Un système aux sources du secret de l’artiste. Celui d’un homme qui semble parfois d’un autre monde, peintre de la Renaissance, capable de plus de choses que nous, comme s’il parlait à des dieux inconnus, avec un langage dont la synthèse se trouve dans ses tableaux. On peut toujours se poser la question de la Joconde. Pourquoi ce tableau est-il connu du monde entier, à la différence d’autres chefs-d’œuvre, y compris des autres chefs-d’œuvre de Léonard de Vinci ?
La jeune fille à la perle ne provoque pas la même fascination. On peut alors parler d’une entrée dans un autre monde grâce à la Joconde. Un monde certainement supérieur, plus proche de Dieu que de notre quotidien. C’est comme une hypnose. Lorsque l’on veut apprendre quelque chose de trop complexe à quelqu’un, on sait parler à son inconscient, il y a des techniques pour cela.

 Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
Où des anges charmants, avec un doux souris
Tout chargé de mystère, apparaissent à l’ombre
Des glaciers et des pins qui ferment leur pays
Charles Baudelaire

Quelles techniques avait Léonard ? La peinture lui permettait de poser des équations mystérieuses. On les voit dans les lignes courbes de ses tableaux, qui définissent la vie de ses personnages, on les voit aussi, plus rectilignes, dans tous ses projets d’architecture et d’urbanisme.

La parfaite architecture
Au premier étage, c’est le processus de création en architecture qui est analysé. François 1er avait fait de Léonard de Vinci, son Premier peintre, architecte et ingénieur du Roi. Il lui avait demandé les plans d’une cité idéale à Romorantin. Léonard de Vinci a déjà travaillé sur de nombreux projets en Italie. Il a montré ses savoirs pour mener de grands travaux : mathématiques, géométrie, cartographie, études de perspective, savoir-faire d’ingénieur civil et militaire.
La scénographie du nouvel espace s’appuie sur des maquettes, des tables digitales, des animations 3D, une projection sur le Palais grandiose de Romorantin, la nouvelle Rome, et révèle toutes les études de Léonard de Vinci : Urbanisme. Cité idéale. Plans double et à quadruple révolution. Plans de basiliques, de coupoles, d’églises, d’escaliers à double et à  quadruple révolution. Plans d’écuries automatiques. Cartographie des villes, forteresses et fortifications, travaux d’hydraulique, de canaux et écluses. Maisons démontables pour la Cour et projets d’architecture éphémère de fêtes et de tournois.

Le chemin d’un absolu
Mais qu’est-ce que les hommes de génie ? Pourquoi sont-ils hommes de génie ? D’où viennent-ils ? Que deviennent-ils ? Remarquons que la plupart apportent en naissant des facultés transcendantes et des connaissances innées, qu’un peu de travail suffit pour développer. Ils appartiennent bien réellement à l’humanité, puisqu’ils naissent, vivent et meurent comme nous. Allan Kardec.
Les expositions du Clos Lucé nous le démontrent en effet : Léonard de Vinci a su développer son intelligence pour la donner, comme un art, à l’humanité. Et le mécanisme de création de Léonard de Vinci apparaît ainsi comme la somme de ces calculs, raisonnements géométriques, sentiments et vertiges de l’intelligence humaine.

La Revue de l’Histoire N° 92 Été 2020

REPÈRES

Château du Clos Lucé – Parc Leonardo da Vinci 2 rue du Clos Lucé 37400 Amboise https://www.vinci-closluce.com/fr