Accueil arrow Civilisations
Menu principal
Accueil
Présentation
Guerres
Civilisations
Musées
Chroniques
Patrimoines
Arts
Livres
Entreprises
Dossiers
News
Liens
Accueil
Compteur de visiteurs

Visiteurs depuis le 26/02/2008 :

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterTotal198609
Civilisations
Version imprimable Suggérer par mail

Histoire de la Franc-Maçonnerie, des Anciens Grecs ou des savants Égyptiens... Histoire du peuple Croate ou du Vatican... L'Histoire est un monde où des souffl es sont créés par certains groupes, ils forgent des structures qui vont encadrer les peuples et leur donner une destinée. En quelle mesure le romantisme allemand a-til façonné la pensée du pangermanisme, puis du nazisme! ? Qu'est-ce que le Kulturkampf a donné à l'Europe ? La pensée égalitaire de Robespierre ou de Gracchus Babeuf inspire-t-elle encore nos politiques administratives ou culturelles ? À travers ces simples exemples, c'est notre monde moderne qui apparaît, contradictoire, hésitant, avec ses lignes directrices et ses affrontements futurs ou en cours. Peut-on saisir tous les enjeux essentiels de l'avenir sans s'imprégner de l'Histoire des civilisations qui semblent à la fois avancer vers la lumière jusqu'à l'obscurité liée à leur disparition!?


 LES ANTIQUES LIBATIONS DE VINALIA

  LE MUSÉE DE SAINT-ROMAIN-EN-GAL NOUS PROPOSE AU DÉBUT DE L'AUTOMNE UNE MANIFESTATION, VINALIA. ELLE CONSTITUE UN HOMMAGE À NOS ANCÊTRES GALLO-ROMAINS, À LEUR VIE QUOTIDIENNE ET À LEURS VENDANGES. À DEUX PAS DES VIGNOBLES DES CÔTES-RÔTIES ET DE CONDRIEU, EN PLEINE SAISON DES RÉCOLTES. AVEC   RECONSTITUTION DES VENDANGES À LA FAÇON GALLO-ROMAINE DES PREMIERS SIÈCLES APRÈS J.-C. : EXPLOITATION DE LA VIGNE, ÉLABORATION DU VIN SELON LES MÉTHODES ANTIQUES, CONSOMMATION DES BOISSONS FABRIQUÉES ET DÎNERS OÙ SERONT SERVIS LES PLATS HABITUELS DES GALLO-ROMAINS. LES ARCHÉOLOGUES, AGRONOMES, BOULANGERS, AYANT OEUVRÉ À LA RECONSTITUTION SERONT PRÉSENTS.

Cette fête - où il faut réserver sa place afin de pouvoir participer aux banquets et libations accompagnées d'explications - est organisée avec l'INRAP*. Une rencontre scientifique précèdera cette journée sur l'actualité archéologique de la vigne et du vin en Gaule.

 

UNE GAULE OUVERTE SUR LE MONDE INTERNATIONAL

Saint-Romain-en-Gal est un petit village de 1!700 habitants qui abrite un des musées prestigieux de l'archéologie antique. Nous sommes au bord du Rhône, ce magnifique fleuve qui était le poumon de l'Empire romain. Ses sources sont toutes proches en Suisse de celles du Rhin. Il partage en deux l'Europe, il était, déjà avant la conquête de la Gaule, un pôle fluvial et commercial important. Il offrait un débouché sur les lointaines terres du Nord, et menait sur la Méditerranée jusqu'en Égypte.

 mosaique

Vienne est de l'autre côté du Rhône. Elle était la capitale des Allobroges et s'étendait sur les deux rives du fleuve. C'était une des villes gallo-romaines parmi les plus importantes. Elle était au coeur de ce monde de voyages, de transactions et de productions que constituait l'Empire romain. À cette époque, les vins des Allobroges de la cité de Vienna étaient réputés. On les trouvait sur les tables prestigieuses de l'Empire. Celse, Pline l'Ancien, Martial ont confirmé dans leurs écrits cette réputation qui perdure. Mais il n'y avait pas que le vin. Vienna avait de superbes villas, des centres artisanaux, de magnifiques bâtiments publics. Le territoire de l'ancienne ville se partage désormais en deux départements : Vienne, sur la rive gauche, rattachée au département de l'Isère. Saint- Romain-en-Gal et Sainte-Colombe, sur la rive droite, rattachées au département du Rhône.

LA REDÉCOUVERTE DU MONDE OUBLIÉ

L'intérêt pour les ruines antiques de Saint-Romainen-Gal date du début du XVIe siècle et de la Renaissance. Un livre de Nicolas Chorier, avocat du Parlement de Grenoble, et publié en 1658, décrit joliment les vestiges de toute cette gloire. On découvrit au fil du temps de magnifiques et nombreuses mosaïques.

mosaique1

 

Crédits pour l'ensemble des photos Vinalia : © Paul Veysseyre - musée-gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal - Vienne 

Lire la suite...
 
Version imprimable Suggérer par mail

La belle âme condamnée à mort

la Révolution passent généralement très vite sur son triste sort, parce que le destin de Madame Élisabeth gêne tout républicain honnête.

 Me ElisabethLors de la Restauration, elle continua à gêner, mais cette fois-ci, c'était l'image de la nouvelle monarchie. Parce que ni Louis XVIII, ni Charles X, n'avaient été aussi courageux que leur sœur dans l'adversité. Ils s'étaient enfuis au début  de la Révolution, et ils n'étaient pas revenus soutenir les Chouans lorsque Charette les appela pour soulever par leur présence l'Ouest de la France, afin d'entamer une marche triomphale vers Paris. Ils préférèrent rester confortablement à l'étranger, tandis que leurs partisans se faisaient massacrer. Nul doute que le manque d'envergure des deux frères de Louis XVI joua un grand rôle dans l'effondrement de la chouannerie et la désaffection rapide des Français pour la monarchie.

La plupart des aristocrates allaient préférer se rallier à Napoléon, parce qu'il était un monarque bien plus guerrier.

Elle s'appelait, de son nom exact, Élisabeth Philippine Marie Hélène de France. Elle était la sœur de Louis XVI, de Louis XVIII et de Charles X. On l'appela tout simplement Madame Élisabeth. Son destin fut tragique. Les révolutionnaires de la Terreur l'accusèrent avec sa belle-sœur Marie-Antoinette d'inceste et de pédophilie, puisqu'il fut dit au procès de la reine, qu'allongées toutes les deux, elles faisaient sauter le dauphin sur une couverture... Elle sera finalement tuée, simplement parce qu'elle était la sœur du roi. Quelques mois plus tôt, elle n'avait pas voulu partir en exil, ne voulant pas abandonner son frère et sa famille. Elle les suivit en prison, elle y resta simple, douce, courageuse, d'une pureté qui lui valut d'être considérée comme martyre de la Terreur. Si quelqu'un ne mérita pas son sort, ce fut bien elle. C'était une femme à la bonté extrême, qui ne pensait pas à mal.

Lire la suite...
 
Réalisé avec Joomla!, logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL. Version 1.0.12. 25 Decembre 2006.

www.mozilla.org www.mediovirtual.com www.mamboserver.com