Accueil
Actualités
Numéro 70 : hiver 2013Aleas

L'HISTOIRE, C'EST UNE SUITE DE GESTES FOUS,

ABSURDES... TERRIFIANTS... ILS MÈNENT LE MONDE 

PARCE QU'ILS L'EMPÊCHENT D'ALLER EN LIGNE

DROITE, D'UN POINT À UN AUTRE.

Au milieu de l'été 1914, l'armée française était partie pour être enfoncée comme elle le sera en 1940. Un système colonial et scolaire, sans grande envergure, allait se heurter à toute la force du pangermanisme.

Il s'était allié avec un empire anglais sans force militaire terrestre, et un empire russe qui n'avait pas évolué politiquement depuis Napoléon.

On aimerait tellement tout prévoir... avoir des certitudes historiques... comprendre par la raison. Mais l'Histoire, c'est l'inverse.

Reims allait se trouver au milieu de cette tourmente en préparation. En 1909, elle lança un meeting d'aviation international. Tous les pays modernes y participèrent, en amis. Quelques années plus tard, ces mêmes amis se canardaient en plein champ, sur les mêmes lieux.

C'est pour cela que l'Histoire n'est écrite nulle part. Tout peut toujours arriver. Aucune prospective n'est bonne. Le hasard mène le monde. Comme dans un drame shakespearien.

 Lire la suite : Numéro en cours


nouvelle formule

2013 : NOUVEAU FORMAT 210 / 275
 
Numéro 69 : été 2013
 
 

 

La guerre de 1914 n'avait pas encore dévasté ces charmants paysages. Les gens y vivaient heureux. Ce n'étaient point des terres très riches,les engrais industriels n'existaient pas. Les pays de Champagne doivent être imaginés boisés, avec des villages fortement peuplés. Les villes étaient ravissantes, directement sorties du Moyen-âge. Tout un peuple industrieux et intelligent avait inventé le champagne et avait su développer des industries dynamiques. C'étaient des terres fortement catholiques où les gens avaient malgré tout accepté Révolution sans se formaliser. Puis elles avaient soutenu l'Empire et les guerres napoléoniennes. Jamais elles n'avaient réellement pensé que les armées ennemies pouvaient revenir, comme en 1792, au temps de Valmy. La patrie était de nouveau assaillie, et l'enfer commença. Réquisitions françaises, puis russes, allemandes et autrichiennes, villages brûlés, combats dans les champs, résistance dans les bois, meurtres, viols, tortures...

 On vit se développer tous les signes des grandes crises humanitaires : les populations civiles participent à la guerre lorsqu'elles ne supportent plus les exactions ennemies. On ne se sent jamais autant patriote que lorsque sa famille et ses biens sont en danger. Mais au même moment, dans l'Ouest,les recrues désertent. À Toulouse, pour empêcher le départ des troupes, on menace de fusiller le premier conscrit qui se présentera à l'appel. À Bordeaux, on proclame le retour du roi. La France commence une guerre civile au moment où elle est envahie. Elle fera de même 130 ans plus tard.
 
Cette histoire de 1814 mériterait des milliers de pages pour raconter les faits d’armes héroïques de toute une population civile ou militaire, jeunes et vieux soldats mélangés. La France se crée une nouvelle légende glorieuse. Marie- Louise, prénom d’une jolie blonde, est devenu un nom de guerre, dans la grande tradition française qui sait si bien mêler l’apologie des femmes et de la violence.

Matthieu Delaygue

Lire la suite : Edito N°69

     

    
N65

Nos amis les Croates

  L a Croatie va entrer dans l'Union Européenne.

Pour la première fois, l'Histoire de ce pays depuis ses origines jusqu'à nos jours.

   

Festival de la Croatie en France

Du 1er septembre au 31 décembre

Le Festival de la Croatie en France, intitulé « Croatie la Voici », se déroulera du 1er septembre au 31 décembre 2012.

N65
Un programme culturel très riche mis en œuvre par l'Institut français : Des expositions : « Trésors de l’art médiéval croate » (musée de Cluny - musée national du Moyen-âge); sculptures d’Ivan Mestrovic (1883-1962) (musée Rodin), L’Apoxyomène croate, bronze antique du IIe siècle avant J-C (musée du Louvre), la nouvelle scène croate (Palais de Tokyo), « L’œil de Peter Knapp sur la photographie croate » (cité internationale des arts) ; l’art brut en Croatie sera représenté par les œuvres de Janko Domsic (1915-1983). 
 

Le musée d’art contemporain du Mac / Val accueillera en résidence d’artiste Igor Eskinja et Sanja Ivekovic.

Le 7e art croate sera présent à la cinémathèque française, au Forum des images et au Centre Pompidou. Par ailleurs, le temps d’un week-end, la rotonde de la Villette accueillera les grands noms de la bande dessinée croate, venus tout spécialement à Paris pour le Festival.

Source : Ministère de la Culture et de la Communication

En savoir plus : Consultez le site Croatie la Voici

    

 
barre 



 
.
logo
 

    format

 

Depuis les années 2000,  La Revue de L'HISTOIRE mène une approche historique originale qui correspond à une nouvelle grille de lecture de notre passé pour le XXIe siècle. Elle s'attache à déceler, à partir du passé, les grandes tendances géostratégiques de nos civilisations, avec leurs rapports de force politiques et mentaux. Ces analyses sont présentées par une équipe refondée d'historiens, de juristes, de professionnels des médias qui ont tous travaillé au coeur de grandes entreprises françaises, tout en continuant des recherches dans des domaines aussi variés que la psychologie, l'économie, l'art, et, bien sûr... l'histoire. Ses analyses économiques ont été souvent visionnaires, par exemple en histoire contemporaine, sur les défauts des mécanismes de marché financier.

 

 

En 2006 cette montée en puissance a généré une Nouvelle formule, avec de nouvelles rubriques : Chroniques de l'Histoire, Interview, Histoire du Monde, Histoire des Entreprises, Histoire des Arts, Histoire des Livres. Elle s’adresse à  un large public de toutes origines et de toutes opinions, à la recherche de ses repères et de son identité.

 

 

Courant 2009, partenaire du Salon International du Patrimoine culturel, elle s’enrichit d’une nouvelle rubrique Histoire du Patrimoine ,  elle raconte le patrimoine et lui donne sens.

 

 

En 2010, elle s’aggrandit sans changer de prix. Son nouveau format carré 210 X 210 permet de mieux valoriser son iconographie, tout en gardant sa personnalité de revue que l’on conserve dans sa bibliothèque en référence.

 

Notre revue a pris désormais un grand format. Les illustrations n'en sortent que mieux .
Vitraux, tableaux, dessins ou tapisseries sont de toute beauté. Les textes écrits par des spécialistes , par des artistes  nous font ressentir au plus profond de nous - mêmes, nos racines et notre identité.

  En Septembre 2010, le prix en kiosque de la revue passe à 3 € 

  La Revue de L’histoire fait partie aujourd’hui des revues incontournables pour « ceux qui veulent apprendre ou revivre autrement l’Histoire ».

Site : www.larevuedelhistoire.com

 

Contact : Clotilde Petit. Tél : 06 03 88 19 92.

mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  

 
Revue Trimestrielle, 120 pages quadri minimum

 

 E-mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  

 La Revue de L'HISTOIRE

BP 30062 - 33008 Bordeaux Cedex

Abonnement : Sophie

Directrice de la Publication : Clotilde Petit / 06 03 88 19 92

Rédacteur en chef : Matthieu Delaygue.

Conseiller artistique : Alain Féraud.

Webmaster : Mariette Duprat. Mise à jour du site : Joëlle Le Droumaguet

 

 
Numéro en cours
 
N70

 

Numéro précédent

 

N° 69

 

Anciens numéros

Numéro spécial
 
 
 

HS Toulouse  
Copyright © 2008 La Revue de l'Histoire.
Auteur du site : Mariette Duprat
Réalisé avec Joomla!, logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL. Version 1.0.12. 25 Decembre 2006.

www.mozilla.org www.mediovirtual.com www.mamboserver.com